« Vivre, c’est créer ! »

« Notre caractère est déterminé par l’absence de certaines expériences plus encore que par celles que l’on fait » Nietzsche, Correspondances

« Ce que nous faisons nous sculpte moins que ce que nous ne faisons pas. La leçon est impertinente par sa profonde pertinence. L’homme est un animal sécuritaire : il aime à répéter ce qu’il connaît. Il est un sédentaire de l’action, habité par quelque trouble obsessionnel compulsif. En répétant ce qu’il aime ou ce qu’il connaît, il se conforte, il conforme ce qu’il est, il se rassure quant à sa propre identité immuable. Mais il n’apprend rien, mais il ne nourrit pas son accomplissement de soi. Tel est le propos de Nietzsche qui stimule à oser l’inexpérimenté et à confronter ce que l’on est à ce que l’on peut ou veut devenir. Être et Devenir ! Toute la philosophie occidentale – à quelques exceptions près dont Héraclite, Spinoza, Hegel et Nietzsche – est construite sur une métaphysique de l’Être, de l’immuable, de l’essence qui prend existence, sur l’identité constante et les Idées immuables qui président aux accidents de ce « bas monde ». Nietzsche s’insurge. Il faut bâtir une philosophie de l’avenir sur le socle d’une métaphysique du Devenir : rien n’est, devient, advient, tout se transforme et vit. Vivre c’est rechercher l’inexpérimenté pour alimenter le Devenir. Vivre, c’est créer ! »

[Extrait de Marc Halévy dans Citations de Nietzsche expliquées, Eyrolles]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s