#11

Et si le monde était une simulation quantique du libre-arbitre ?

Trêves de cartésianneries ; l’on peut avec assurance (non loin assurée) rattacher la notion mourante du libre-arbitre et la fusionner avec les avancées technologiques de nos siècles.

J’ai toujours eu le fantasme (= une théorie) qu’il y est eu une civilisation plus avancée liée à la naissance de notre monde ; tel qu’on le connait nous. Cela ne règle en rien le problème de la Genèse mais ce n’est absolument pas le sujet. Je pense qu’ils ont atteint un stade assez évolué pour nous faire rentrer dans une clé USB, dans une petite étagère sans importance avec comme nom de code (ou de dossier classé) : « Libre-arbitre », ou « Liberté », et qu’ils lancèrent le processus à des fins expérimentales. Comme l’homme se sert de la souris, mais d’une manière bien plus avancée et technique… d’où découle un savoir d’outres-mondes.

Voilà je marche dans la rue, je peux aisément choisir entre tuer ce passant face à moi que de ne pas le faire ; et cela est un bon sujet d’étude, a priori. Par contre, je peux commettre des erreurs ou comme diraient les soeurs jumelles : des bugs dans la matrice. Un sujet d’étude au même titre ; l’on peut dire que l’erreur surmontée mène à la Création, qui est la fin cyclique de la Liberté. Alors que le bug est répétitif et, s’il n’est pas surmonté, causera la perte du système ou sa destruction.

Voilà une architecture qui tient debout sans même que l’on est à trafiquer les angles. Le temps et l’espace sont les conditions de possibiliité de la Liberté, et c’est par le libre-arbitre que nous pouvons ou non, dédier nos existences à la Création. C’est parce que cette civilisation ancienne était libre ; s’était libérée de ses chaînes, ayant acquis la maîtrise du Cosmos, qu’ils ont atteint le titre de Créateurs. Mais cela n’est qu’un fantasme, je l’ai précisé…

Pour ce qui est de la physique quantique, je laisse ces affabulations à d’autres morceaux de pensées où je développerai d’autres théories navrantes de l’Univers ou de mon interprétation de l’existence purement arbitraire et ajustifiable (non que cela ne puisse se faire, mais nul besoin de justifier).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s