Diurne

Nouveau jour apporte une brindille
sur le nid, des réprouvés, des acharnés de l’existence ;
pleuvent sur leur quotidien problèmes en fractales,
une espérance claire miroite, toujours.

Porte un espoir démesuré
sur le vide, à n’en plus sentir ses jambes ;
comme exalté par une silhouette svelte
qui grandit sur la racine de son dos.

Nos rêves pendant la nuit terminent hier,
à grands coups de leçons et d’attentions !
voici le temps des nouvelles aubes à cueillir,
sur la cime du passé, siège un moi qui s’éteint.

Je vois l’arbre comme la première fois,
comme s’il venait de naître à mes yeux,
sans mot dire, en un silence affable ;
il vient murmurer :

« Tu dois revivre à chaque jour nouveau
car demain, c’est une vie nouvelle, un destin ! »

Le sage tressaillit, faisant tombant un cheveu,
on le ramasse, le froisse dans sa poche.

Puis on se souvient, longtemps après…
qu’il est toujours là :

« L’arbre du nouveau jour. »

arbre
Arbre abstrait – Peinture, 19x19x0,01 cm ©2014 par Jonathan Pradillon – Art

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s