CHAPITRE TROIS

La Carpe et le Lion

***

 

Zarathoustra se rapprochait dangereusement, il avait comme un instinct du bouclier mais de l’attaque mesquine aussi. Il dépassa le lion en vitesse et se retrouva derrière lui, à regarder l’horizon opposé ; le lion ne bougeait pas, mais ses poils s’éventaient par le passage du fugitif effréné.
« Zarathoustra, où vas-tu ? fit-il, bassement, tremblotant comme un enfant.
– Je vais là où mes pas sont nouveaux !
-Homme, tu risques d’y perdre tes plumes… »
Le lion tressaillit, saisit par une myriade d’images de l’existence qu’il fut contraint de composer avec. Des plumes, il en avait laissés derrière lui par peur de se perdre. Les yeux de Zarathoustra devinrent humides, avec la sympathie d’un mendiant consolateur. Soudain, la révolte lui vint :
« -Homme ?… Ai-je l’air homme ! ou animal enfin quoi, un astre perdu ?
– Tu es petit, tu sens l’humain comme un rat rance… »
Zarathoustra fit un pas en arrière, se retourna et vit un rat avec une sardine à la bouche. Un cil après l’autre il enlevait la poussière qui s’y était condensée. Rêves et réalité se discernent encore avec difficultés.
« – Pardon, rat, il y a eu méprises.
Le rat ne répondit pas, il était mort depuis bientôt deux heures, mâchouillées de toutes parts. Fièrement, Zarathoustra reprit son chemin. Ses yeux se décrassèrent d’une vue à l’autre. L’horizon se dégagea.
Enfin… il y avait des rues, toujours des rues, avec de la brume crasse. L’air étouffait, les plaques d’égouts remontaient à ses naseaux. Une ville moderne, Zarathoustra ne connaissait pas. En vérité il était dans la périphérie, là où les humains se terrent la nuit. Son aventure commençait à peine, mais déjà un air de soupçon l’envahissait.
De grands dangers l’attendaient loin de sa caverne ; de sa grotte où nulle lumière ne passait. Il est désormais seul au milieu des hommes.

Ainsi débuta sa renaissance.

 

 

CHAPITRE QUATRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s