CHAPITRE SEPT

     Shootant dans les feuilles mortes, Rasko pensait. Il les dévisageait et faisait le deuil de leurs matières défuntes. Désormais, celles-ci sont de l’information.

Car ainsi va la Vie : de l’énergie-matière à la matière-information, créateurs de créations et autres tautologies excessives mais justes. « Nous sommes de l’être dans de la matière animée » se dit-il en respirant l’air mortuaire de ce cimetière d’informations, « et c’est ainsi que notre mémoire joue la synthèse de toutes ces folies ! »

Il en ramassa une et la déposa dans le creux de sa main pour s’en imprégner. Au même moment il laissa tomber une feuille sur laquelle il écrivit : « Qui suis-je ? Trop d’espérance » ; sur une autre « Que sais-je ? Que des mensonges », puis il sortit de la forêt où il passait ses nuits. Un havre de paix où la pesanteur gravitait autour de lui.

Parterre, on pouvait trouver toutes sortes de petits messages que Rasko laissait glisser de ses poches d’avenues en rues, de faubourgs en bars. Il suivait le chemin vers une soirée où l’on attendait le bouffon, l’amuseur phizoolophique qu’il se dit. Le Lion arrivait.

En traversant tous ces endroits, Rasko faisait des petites boulettes mâchées avec ses messages. Sur l’un d’eux on lisait : « Une seconde ou un millénaire… » ; « Cet instant je l’ai déjà vécu » ; « La vie n’a rien d’éphémère » ; « L’heure arrive, L’Éternel est à ta porte », et bien d’autres, disséminés là et là.

Arrivé devant la porte, des centaines de pensées et de pulsions flottaient dans l’air. Rasko s’en inspirait et prenait la température, l’ambiance profonde sous l’iceberg. « Dans cette soirée de nombreux événements vont se produire » , se dit-il à mi-voix.

 

CHAPITRE HUIT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s