6 réflexions sur “APHORISME N135

  1. Et bien, de ma vision, je perçois un gradation descendante (figure de style apprise pour le bac français) dans « Brel, Coluche, Zidane ».
    Zizou et ses reprises de volée -d’ une grâce splendide certes- est tout de même moindre poète que Coluche -fils spirituel de l’ Abbé Pierre-, lui même un peu moins poète que le lyrisme de Brel. ( Oui ! je sais je vais un peu loin et analyse tout, je pourrais même de faire un croquis ;p – l’ explication venant peut-être du fait que je souffre du même mal que ton ami qui t’a inspiré ton texte « Le Paranoiaque »…)

    Aimé par 1 personne

    1. J’adore. Et puis vous savez… j’écrivais dans un autre aphorisme que « les jambes sont les parties les plus importantes du philosophe ».
      La tête me semble parfois renversée par les pieds, et inversement !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s