Immaculées 

 

      Une éloquence nouvelle s’achève.
   Il est venu le temps des épousailles,
que nos cœurs cisaillent l’espoir,
   de retrouver l’esprit,
      d’imaginer une vie sans cet autre,
   perdue dans l’oubli,
ensevelie par l’amour nanti,
   sans aucune vanité aucune ;
      Mais.
Enchaîner à jamais,
   l’on prend de passion la vérité,
      pour laquelle, s’en vont,
   les âmes immaculées.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s